Op deze pagina vind je wat chansons die je webmaster van Youtube heeft geplukt.
Heb je zelf ook suggesties ? Stuur een link met je favoriete chanson naar de
webmaster , en je draagt bij aan de vernieuwing van deze pagina.

PAPAOUTAI ?? PAPAWAARBENJE ??



en de
tekst van Papaoutai

Een interessant chanson van Francis Cabrel:
African Tour, over de migratie Zuid-Noord, met tekst.


Déjà nos villages s'éloignent Quelques fantômes m'accompagnent Y'aura des déserts, des montagnes A traverser jusqu'à l'Espagne Et après... Inch'allah On a de mauvaises chaussures L'argent cousu dans nos doublures Les passeurs doivent nous attendre Le peu qu'on a ils vont le prendre Et après... Est-ce que l'Europe est bien gardée ? Je n'en sais rien Est-ce que les douaniers sont armés ? On verra bien Si on me dit, c'est chacun chez soi Moi je veux bien, sauf que chez moi Sauf que chez moi y'a rien Pas de salon, pas de cuisine Les enfants mâchent des racines Tout juste un carré de poussière Un matelas jeté par terre Au dessus... Inch'allah Vous vous imaginez peut-être Que j'ai fait tous ces kilomètres Tout cet espoir, tout ce courage Pour m'arrêter contre un grillage Est-ce que l'Europe est bien gardée ? Je n'en sais rien Est-ce que les douaniers vont tirer ? On verra bien Si on me dit, c'est chacun chez soi Moi je veux bien, sauf que chez moi Sauf que chez moi y'a rien Je n'en sais rien On verra bien Moi, je veux bien Sauf que chez moi... La moitié d'un échafaudage J'en demande pas davantage Un rien, une parole, un geste Donnez-moi tout ce qu'il vous reste Et après... Je n'en sais rien On verra bien Moi, je veux bien Sauf que chez moi... Déjà nos villages s'éloignent...


Te veel koffie kan gevaarlijk zijn !!


En hier de tekst: le_cafeĢ

ALORS ON DANSE !


de tekst ALORS ON DANSE met superslechte vertaling van een vertaalsite. Niet te vertrouwen, die vertaalsites !!!!!

Ik kan geen Frans ??%%$#%^^


Stromae spreekt, speelt synthesizer, showt songs. Sympa !



Een ’Gouwe Ouwe’ : NATHALIE door Gilbert Bécaud



La place Rouge était …………. Devant moi marchait Nathalie Il avait un joli nom, mon guide Nathalie La place Rouge était blanche La neige faisait un ………………. Et je suivais par ce froid dimanche Nathalie Elle parlait en phrases …………… De la révolution d'octobre Je pensais déjà Qu'après le tombeau de Lénine On irait au café Pouchkine Boire un chocolat La place Rouge était ………… Je lui pris son bras, elle a souri Il avait des cheveux blonds, mon guide Nathalie, Nathalie... Dans sa chambre à l'université Une bande d'étudiants L'attendait impatiemment On a ri, on a beaucoup parlé Ils voulaient tout savoir Nathalie traduisait Moscou, les plaines d'Ukraine Et les Champs-Élysées On a tout ……………… Et l'on a chanté Et puis ils ont débouché En riant à l'avance Du champagne de ………….. Et l'on a dansé Et quand la chambre fut ………………. Tous les amis étaient partis Je suis resté seul avec mon guide Nathalie Plus question de phrases …………….. Ni de révolution d'octobre On n'en était plus là Fini le tombeau de Lénine Le chocolat de chez Pouchkine C'est, c'était loin déjà

Que ma vie me semble……………… Mais je sais qu'un jour à Paris C'est moi qui lui servirai de guide Nathalie, Nathalie

AVEC LE TEMPS door Leo Ferré

avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
on oublie le visage et l'on oublie la voix
le cœur, quand ça bat plus, c'est pas la peine d'aller
chercher plus loin, faut laisser faire et c'est très bien

avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
l'autre qu'on adorait, qu'on cherchait sous la pluie
l'autre qu'on devinait au détour d'un regard
entre les mots, entre les lignes et sous le fard
d'un serment maquillé qui s'en va faire sa nuit

avec le temps tout s'évanouit

avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
mêm' les plus chouett's souv'nirs ça t'as un' de ces gueules
à la gal'rie j'farfouille dans les rayons d'la mort
le samedi soir quand la tendresse s'en va tout' seule

avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
l'autre à qui l'on croyait pour un rhume, pour un rien
l'autre à qui l'on donnait du vent et des bijoux
pour qui l'on eût vendu son âme pour quelques sous
devant quoi l'on s'traînait comme traînent les chiens
avec le temps, va, tout va bien

avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
on oublie les passions et l'on oublie les voix
qui vous disaient tout bas les mots des pauvres gens
ne rentre pas trop tard, surtout ne prends pas froid

avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
et l'on se sent blanchi comme un cheval fourbu
et l'on se sent glacé dans un lit de hasard
et l'on se sent tout seul peut-être mais peinard
et l'on se sent floué par les années perdues- alors vraiment
avec le temps on n'aime plus...

AMSTERDAM door Jacques Brel



LA MONTAGNE door Jean Ferrat

1-Ils quittent un à un le pays,
pour s'en aller gagner leur vie,
loin de la terre où ils sont nés.
Depuis longtemps, ils en rêvaient,
de la ville et de ses secrets,
du formica et du ciné.

Les vieux, ce n'était pas original,
quand ils s'essuyaient machinal
d'un revers de manche les lèvres.
Mais ils savaient tous à propos
tuer la caille ou le perdreau
et manger la tomme de chèvre.

(Refrain): Pourtant, que la montagne est belle.
Comment peut-on s'imaginer,
en voyant un vol d'hirondelles,
que l'automne vient d'arriver?

2-Avec leurs mains dessus leurs têtes,
ils avaient monté des murettes
jusqu'au sommet de la colline.
Qu’importe les jours, les années,
ils avaient tous l'âme bien née,
noueuse comme un pied-de-vigne.

Les vignes, elles courent dans la forêt.
Le vin ne sera plus tiré, c'était une horrible piquette,
mais ils faisaient des centenaires
à ne plus que savoir en faire s'il ne vous tournait pas la tête.

(Refrain):

3-Deux chèvres et puis quelques moutons,
une année bonne et l'autre non,
et sans vacances et sans sorties.
Les filles veulent aller au bal,
il n'y a rien de plus normal
que de vouloir vivre sa vie.

Leurs vies, ils seront flics ou fonctionnaires,
de quoi attendre sans s'en faire
que l'heure de la retraite sonne.
Il faut savoir ce que l'on aime
et rentrer dans son H.L.M.
manger du poulet aux hormones.

(Refrain): ....



SOUS LE CIEL DE PARIS door Yves Montand



LES FEUILLES MORTES van Jacques Prévert, ook gezongen door Yves Montand


Juliette Greco zingt ’SI TU T’IMAGINES’, een tekst van Raymond Queneau.
Kijk eens bij de pagina
LITTERATURE, en zoek de overeenkomstenverschillen tussen deze tekst van Queneau en ’A CASSANDRE’ van Ronsard !



LES COPAINS D’ABORD door Georges Brassens



LA MARSEILLAISE, het Franse volkslied, met tekst. Karaoke !



chanson-illustree
Voor de liefhebbers van het Franse Chanson: in oktober 2012 is dit boek verschenen van Bart van Loo, boordevol details over La Chanson Française.
Bezoek ook de website van de auteur voor geluidsfragmenten en video’s !

Franstalige-top-50
Doe mee aan de verkiezing van de Franstalige Top 50
Klik op het plaatje om naar de site te gaan
Als je geen zin hebt om je stem uit te brengen, of wanneer je te laat bent om nog mee te doen: kijk een rechts in het menu, en je kunt in de tussenstand 50 chansons van vóór 1990 en 50 van na 1990 beluisteren

Op
GROOVESHARK kun je gigantisch veel chansons gratis beluisteren.
Zoek je de tekst erbij ? Kijk eens op
lyrics-copy of lyricsmania